AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Lost in translation [Skye]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
MESSAGES : 109
Lost in translation [Skye] écrit le Dim 1 Nov - 23:28


Eden Skyler de Hayos
ELEVE MUTANT FT. Nicola Peltz


attendrissante, déterminée
réservée, agressive, solitaire
 méfiante, maligne, débrouillarde

  Elle n’était encore qu’un embryon lorsque sa famille décida de s’introduire illégalement sur le sol américain. En soit elle est une américaine mais ses parents sont tous d’eux des mexicains. L’espagnol est par nature sa langue maternelle. Elle a d’ailleurs beaucoup plus de facilité à exercer la langue latine que celle des américains. Son accent latino se fait ressentir mais elle tente de m’améliorer tous les jours.  La pauvreté est son quotidien depuis qu’elle est toute petite. Tout autour d’elle n’était que luxe qu’elle ne pouvait s’offrir. Puis elle devint une étudiante à Levram. Et son univers bascula. L’une des raisons, pour lesquelles elle a finalement accepté de s’y rendre, est bel et bien pour le bien-être de sa famille. A Levram, il sera plus facile pour être de subvenir aux besoins de sa famille. c'est son passé qui lui a forgé ce caractère et cette méfiance envers les autres  c'est une enfant de la rue, tout ce qu'elle a appris vient de là-bas et elle connaît maintenant tout un tas d'endroits dans la ville, la seule où elle a toujours vécu elle adorait monter sur le toit des immeubles pour observer la vue, c'était son endroit préféré d'abord réticente à l'idée d'intégrer l'école et de quitter sa famille, elle voit enfin les choses comme une chance qui lui est offerte  elle va souvent voir sa famille et lui apporte des choses qu'elle vole dans l'école ou en ville Plutôt proche du tempérament colérique, elle n’est pas toujours très tolérante, même si elle s'efforce d'être ouverte et conciliante. Elle possède un grand sens de l'amitié et on ne fait pas en vain appel à elle : elle saura être généreuse et secourable.    Elle est beaucoup plus affective et sensible qu'elle n'en donne l'air et dissimule souvent une tendresse derrière une brusquerie certaine.   Elle s’efforce d’être aimante et protectrice envers les personnes qui lui sont chères... peut-être même un peu trop. Elle est débordante d'affection Un de ses gros points faibles est son besoin insatiable d'être aimée de par son passé. Très sensible, elle est très vite émue et on peut facilement la surprendre. Elle a grandement besoin d'affection et se sentira très triste si on la laisse de côté. Imprévisible et caractérielle, Skye a tendance à s'énerver très rapidement et n'aime pas qu'on lui tient tête. N'ayant pas sa langue dans sa poche, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, ne pensant pas forcément aux conséquences de ces actes. Ni influençable ni malléable, c'est une femme responsable, sérieuse, qui veut s'assumer seule, sans rien demander aux autres, fierté et orgueil obligent... Cette force et cette détermination la font souvent passer pour dure et insensible, mais dissimulent pourtant des doutes, des incertitudes, des peurs et une grande fragilité affective.     Néanmoins, elle est sélective et ne peut s'attacher à des êtres qu'elle n'estimerait pas. Elle utilise beaucoup d'humour cassant et de sarcasme pour se distraire et prendre de la distance avec des situations ou des personnes qui la mettent mal à l'aise, ou tout simplement pour détendre l'atmosphère dans des situations tendues.  Sentimentalement, si elle communiquait mieux, et faisait taire son orgueil, tout serait beaucoup plus simple. Aventurière, elle est toujours à la recherche de sensation forte et d'adrénaline. Elle n'est pas considérée comme une enfant sage, mais plutôt le genre de fille à s'attirer des ennuis. Plutôt rebelle dans l’âme, Skye est un garçon manqué et l’assume pleinement. De nature lunatique, elle possède l'art et la manière de passer d'un état émotionnel à un autre en un rien de temps. Hypersensible et particulièrement féminine, elle est un mélange de femme-enfant pouvant être  sensible, douce mais aussi pétillante, espiègle, maladroite voir même effrontée. Elle est atteinte d’astraphobie depuis qu’elle est une enfant, elle a la phobie du tonnerre et des orages. Cette phobie s’est tout de fois nettement diminuée depuis qu’elle sait qu’elle peut y remédier. Avec un peu d'entraînement et d’expérience, elle serait très rapidement capable d’y mettre un terme
     
 
Surnom(s): Skye, Sky.
Age: 19 ans mais va sur ses 20 ans, au mois de décembre.
Date et lieu de naissance: 28 décembre 2001 à New York.
Nationalité: américaine
Origines: mexicaine et américaine
Statut civil: Célibataire mais insaisissable
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Etudes: Sport et histoire
Pouvoir/Particularité: Contrôle de la météo
Niveau: Niveau 2
Groupe: Sharp Gekkotas
Recenser votre pouvoir:
Code:
<pris> Contrôle de la météo </pris> E. Skyler de Hayos
Nom de super-héros:
Code:
<pris> Storm </pris> E. Skyler de Hayos
Avatar:
Code:
<pris> avatar </pris> nicola peltz
Crédits: Tumblr pour l'image.
one day baby we'll be old
Comment et quand avez-vous découvert votre pouvoir/particularité ? Être capable d’influencer la météo et en avoir conscience sont deux choses distinctes. Deux choses complètement différentes. Pour être le plus honnête possible, mon pouvoir était apparu dès ma naissance. Un peu comme si l’on me rappelait que mon destin était tout tracé. Et que je ne possédais aucun moyen d’y remédier. De m’en échapper... Quand bien même j’étais encore dans le ventre de ma génitrice. N’était-il pas étrange qu’il fasse un temps ensoleillé un 28 décembre ? Les météorologues avaient annoncé de la neige toute la journée. Et pourtant, durant un court instant, durant lequel je pointais le bout de mon nez et je poussais mon premier cri, le blizzard et les flocons avaient laissé place à un soleil dès plus étincelants. Un peu comme s’il avait répondu à mon appel. Étrange n’est-ce pas ? Une certaine connexion entre le ciel et ma personne s’était créée ce soir-là. Une connexion non désirée. Une connexion invisible à l’oeil nu mais qui nous reliait incommensurablement. Mais j’en pris conscience que bien des années plus tard. Faut dire que je ne me souciais guère du temps à l’époque. Certes, les journées se faisaient maussades et mélancoliques lorsque j’étais énervée, agitée ou bien même nerveuse. Mais je n’avais jamais vraiment fait le rapprochement. Bien trop préoccupée à trouver de quoi rassasier mon estomac. Bien trop préoccupée à essayer de voler la moindre petite chose qui permettrait de nourrir mes deux jeunes frères ainsi que le reste de ma famille. Puis un soir, je compris. Avais-je précisé que j’étais astraphobe depuis toute petite ? J’étais bel et bien atteinte de la phobie du tonnerre et des orages. Ce bruit infernal qui grondait dans le ciel, ou bien encore ces éclairs lumineux qui menaçaient à tout moment de me foudroyer. Je n’en pouvais plus. Je ne le supportais plus. A chaque fois que j’entendais ce son des plus familiers, je me dépêchais de rejoindre ma mère et de me faufiler dans ses bras. Un endroit sécurisant. Un endroit où je pouvais aisément contrôler ma respiration cardiaque. Je me bouchais les oreilles, toute tremblotante. Puis j’attendais que ça passe. Mais un soir, mes parents n’étaient pas rentrés. Je devais avoir une dizaine d’années. Et j’étais censée m’occuper de mes frangins. Vu que mes parents ne pouvaient très certainement pas s’offrir le luxe de posséder une baby-sitter. Mais cette nuit-là, tandis qu’Elias et Alwyn hurlaient à plein poumon - parce qu’ils étaient également effrayés-, j’étais restée tétanisée. Personne pour m’aider cette fois-ci. La peur pouvait se lire sur mon visage endolori par la douleur et la peur. Incapable de faire le moindre geste. Incapable de sortir le moindre son. Recroquevillée sous mon lit, j’avais supplié les larmes aux yeux que tout cet horreur se termine. Que la foudre et l’orage disparaissent. Je ne me rappelle plus exactement comment, mais quelques minutes plus tard, la cacophonie avait laissé place à un silence de plomb. Plus rien. Tout s’était arrêté. Pour la première fois de ma vie, j’avais réussi à me synchroniser avec le temps. Et j’en étais terrorisée...

Aviez-vous déjà entendu parler de l’école avant d’y être amené ? Infortunée, appauvrie, dépourvue d’un nombre incalculable de biens. Un monde cruel et sans pitié. Un monde où l’individuel primait sur le collectif. C’était dans cet univers impitoyable que je vivais. Et il n’y avait évidemment pas de place pour une école. Une réponse évidente. On ne fit jamais mention de l’existence de la Levram School devant moi. En même temps, comment cela aurait-il pu être possible quant bien même mes parents étaient de parfaits êtres humains ? Qui tentaient de survivre au jour le jour. Qui tentaient de se battre face au manque flagrant de nourriture et d’argent. Personne ne connaissait cet endroit. Au début, je pensais qu’il en valait mieux ainsi. Nous pouvions nous débrouiller par nous-mêmes. Nous n’avions besoin de personne. De toute façon, qui aurait accepté de nous aider ? Qui aurait accepté de se baisser pour nous tendre un billet de cinq dollars ou bien même quelques pièces de monnaie quand nous faisions la manche ? Deux ou trois âmes généreuses, je devais le reconnaître. Mais ce n’était pas suffisant pour résister au froid et à la faim. Jusqu’à ce qu’ils débarquent. Ils étaient plutôt nombreux. Des hommes en uniforme. Le regard sombre et distant. Ils avaient blablaté des choses comme quoi j’étais spéciale. Comme quoi ma place n’était pas ici mais à Levram. Mais bien sûr. Et puis quoi encore ? Etait-il au moins question que ma famille me suive ? En aucune façon, je les laisserais seuls. Abandonnés et livrés à eux-mêmes. Je ne pouvais pas. Et ils continuaient d’insister. Encore et encore. Ils ne comprenaient pas ce que je ressentais. Ma mère m’avait agrippé par la manche, mon père avait placé une main sur mon épaule. Ils ne voulaient pas que je parte. Mes deux petits frères étaient encore trop jeunes pour s’aventurer seuls dans les rues étroites, malsaines et hasardeuses de New York. Ils avaient besoin de moi. Je ne voulais pas les quitter. Pas maintenant. Une voix venait de s’élever parmi tout ce brouhaha incessant. Une voix masculine. Une voix cristalline et transparente. Un jeune homme, à la tignasse blonde et au regard envoûtant, avait fait quelques pas dans ma direction. J’avais arqué un sourcil. Il semblait différent. Pas comme les autres. Était-ce son attitude, sa façon de s’exprimer ou alors la manière dont il me regardait qui captivait mon attention ? L’ambiance avait changé. C’était comme si le temps s’était stoppé. Durant peut-être deux à trois secondes. Je ne regardais que lui. Juste lui et personne d’autre. Cet échange de regard était des plus intenses. De ce simple geste, j’avais l’impression qu’il avait pénétré dans ma bulle, mon monde, dans mon univers. Il y était entré, et pour la première fois, je ne le repoussais pas. Je n’en avais pas envie. Il me tendit la main. Un sourire qui se voulait rassurant, chaleureux sur ses lèvres fines et douces. J’avais reculé d’un pas, le visage terrorisé. Était-ce une si bonne idée de le suivre ? Dans quoi exactement je m’engagerais lorsque je prendrais sa main ? Tour à tour, j’avais dévisagé mes géniteurs ainsi que mes frères. Puis je compris. Si tout à l’heure, ils s’étaient rapprochés de moi, me serrant tout contre eux, ce n’était pas pour me garder auprès d’eux. Ce n’était pas une façon de me montrer qu’ils ne voulaient pas que je parte. Bien au contraire. Ces gens, cette école était une chance, une occasion. Que je devais saisir. Puisque les frais de scolarité ne seraient pas à ma charge. Parce que je suivrais des cours qui me permettront de relever mon niveau scolaire. Parce qu’ils m’offriront la chance de pouvoir un jour trouver du travail et offrir un véritable toit à ma famille. Ma mère avait hoché la tête. J’étais leur unique chance de s’en sortir. Je devais partir. Alors, après avoir hésité une seconde de plus, j’avais replongé mes yeux noisettes dans les siens, et lentement, très lentement, j’avais posé ma main dans la sienne. En d’autres termes, j’avais accepté de rentrer dans son monde, en prenant le risque de ne plus jamais pouvoir revenir en arrière.

Quels étaient vos premiers ressentis face à l’école ? A la fois étrange et intriguant. A la fois effrayant et fascinant. Ceux seraient les termes que j'emploierais pour décrire cet endroit. Cette école aux multiples secrets. S’il y avait bien une chose dont j’étais loin de me douter, c’était bel et bien la présence massive d’humains anormaux. Et quand je dis anormaux, j’évoquais bien évidemment ceux qui étaient différents. Ceux qui en somme étaient comme moi. Lorsque les agents avaient mentionné que j’étais spéciale, il ne m’était pas venu à l’idée qu’il parlait de ce que je savais faire. De ce que je savais faire dans le plus grand secret. Nullement intéressé donc par mes compétences en pickpocket et en cambriolage. Bien dommage parce qu’il fallait l’avouer, j’étais une véritable pro dans ce domaine. Voir même la meilleure - sans vouloir me vanter. Fraîchement arrivée dans ce nouvel établissement, une chose évidente me sauta aux yeux. L’intégration me causerait le plus de difficultés. Je ne voulais pas être assimilée aux autres. La solitude était ma meilleure amie mais également ma meilleure arme. Bosser, étudier, rester discrète furent mes actions les premières semaines. Jusqu’à ce que je le recroise. Jackson. Celui qui avait réussi à me convaincre de venir. Croyez-le ou non, je n’arrivais pas à me détacher de sa présence, de son regard et même de son odeur. Je voulais apprendre à le connaître, je voulais en savoir plus sur ce mystérieux inconnu. Sans que je comprenne réellement comment nous nous en étions arrivés là, nous étions devenus le ying et le yang. Inséparables et complétementaires. Une amitié inconditionnelle et passionnelle nous reliait. Très peu d’élèves avaient le privilège d'apercevoir mon sourire et ma joie de vivre derrière cette façade et ce visage de marbre que je laissais transparaître. Il était une exception. Se sentir aimée, protégée et choyée. Des sentiments que je n’avais jamais connu et qui changèrent ma façon de voir les choses. Il savait choisir les mots qui évitaient de pleurer. Dans ses bras je me sentais protégée. Dans son coeur je me sentais aimée. Il fut celui qui me montra le chemin à arpenter. Un chemin long et tumultueux mais qui me permit de me sentir entière. Surtout que Jackson était très utile dans un tout autre domaine. Les matières scolaires. N’ayant pas eu la chance ni les moyens de terminer ma scolarité dans un lycée, j’avais accumulé de sérieuses lacunes. Et si je désirais aider mes parents, si je désirais éradiquer toute cette pauvreté et cet misérabilisme, il me fallait progresser et rattraper mon niveau. Primordial et urgent.  

Quel est votre pouvoir/particularité ? Une malédiction, une damnation qui se manifesta dès ma venue au monde. Je ne pouvais y échapper puisqu’il faisait partie intégrante de ma personne. Comment pourrais-je considérer le simple fait que contrôler les phénomènes météorologiques puisse être un don, un cadeau venu du ciel ? C’était tout le contraire. Comment expliquer que mon pouvoir était directement relié à mon état mental, à mes sentiments et à mes émotions ? Une simple bourrasque pouvait apparaître au simple fait d’élever la voix. Pour pouvoir commander les différents facteurs du climat, allant d’une simple brise à une tempête dévastatrice, en passant par la création de brouillard épais, ou bien même générer des éclairs et des orages, il me fallait une extrême concentration. Une symbiose parfaite entre mon esprit et les éléments pour éviter de perdre le contrôle du temps. Je ne contrôlais que très peu mon don. La vérité était toute autre.  Il me contrôlait. Mon subconscient aimait prendre le dessus, en grisant le ciel par exemple lorsque j’étais d’humeur maussade. Instable, farouche, livré à lui-même. Voilà ce que représentait mon pouvoir à l’heure actuelle. A l’heure d’aujourd’hui, plusieurs contraintes s’offrent à moi. Un rayon de 7 kilomètres. C’est mon champ d’action. Ne me demandez surtout pas de faire apparaître de la neige en république dominicaine alors que je me trouve au Japon. Je suis par conséquent obligée d’être présente physiquement pour pouvoir accomplir un miracle. Quelque chose cloche en moi. C’est certain. Lorsqu’on me demande de me concentrer pour former une précipitation, j’en suis incapable. Mon contrôle est risible, minime. Le temps me contrôle, il agit à sa guise, ou plutôt il agit en fonction de mon état d’humeur. Plutôt ironique non quand on sait que l’intitulé de mon don est bel et bien le contrôle de la météo…

Est-ce que votre famille et vos amis savent que vous êtes différent ou avez-vous gardé le secret ? Une école pour surdouée. Une école destinée à former les entrepreneurs de demain. Ma famille le pensait. Que j’avais été choisi pour mes capacités intellectuelles. Ce fut la version officielle. Hors de question que je leur révèle la vérité. Etais-ce parce qu’au fond j’avais peur de ce qu’il pense de moi ? Ou étais-ce parce que je ne voulais pas les mêler à toutes ces histoires ? Mon premier objectif demeurait le même. Subvenir aux besoins de ma famille. Et pour ce faire, rien de très compliqué. Suivre les cours pour pouvoir en ressortir munie d’un diplôme, et voler tout ce que je pouvais trouver pour les leur rapporter dès que j’en avais l’occasion. De la joie à l’état pur. Probablement du soulagement. Voilà ce qu’ils avaient sûrement dû ressentir lorsqu’ils avaient compris que je quittais la demeure familiale pour une grande faculté. Je faisais perdurer le mensonge. Il m’était difficile de devoir leur avouer que non je n’étais pas intelligente mais qu’en plus j’étais un monstre. Une abomination, incapable de contrôler son pouvoir. J’en avais honte. Terriblement. Et aucune chance que mes géniteurs finissent par l’apprendre. Ils étaient fiers de moi. Que cette image fausse et mensongère perdure encore longtemps. Parce que je n’étais certainement pas prête à leur révéler la vérité…

Coucouuu tout le monde  love Donc moi c'est Clem alias Willhelmina sur le net  cutie J'ai 20 ans actuellement et je suis en dernière année de licence anglais-japonais, espagnol et serbo-croate  What a Face Je viens de la région centre et plus précisément d'Orléans  Arrow Si je suis ici c'est grâce à Faustine qui m'a fait découvrir à la fois cette petite merveille mais aussi ce scénario qui roxe du poney    cutie J'ai hâte de jouer avec vous  hug

avatar
MESSAGES : 1396
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 10:12

HIIIIIIIIIIIII
Le scénario de Jackounet d'amour
Toi, je t'aime déjà
Bienvenue parmi nous, encore une fois, et excellent choix pour Nicola et le pouvoir cutie
Bonne chance pour ta fiche, n'hésite pas si tu as des questions

_________________
running still
bang my head against the wall. though i feel light headed, now i know i will not fall. i will rise above it all. found what I was searching for ©️ pathos
avatar
MESSAGES : 109
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 10:23

ARIA cutie
Ouiiii, j'ai pas pu résister quand Faustine me l'a montré mais angel
Ma chère rivale
Moh je t'aime aussi
Merciiiiii beaucoup
avatar
MESSAGES : 126
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 11:06

Nicola est juste parfaite cutie

On sera les deux belles blondes de Levram, tu verras siffle

_________________

The show must go on

My inner demon, he is screamin' at me, "Take her now! This is your only chance, won't get another, don't let me down.
©️ signature by anaëlle.


avatar
MESSAGES : 245
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 11:33

Oooooh you darling
I kissed a girl and I liked it

_________________

Howling ghosts, they reappear in mountains that are stacked with fear. But you're a king and I'm a lionheart. And in the sea that's painted black, creatures lurk below the deck. And as the world comes to an end, I'll be here to hold your hand.
You're my King and I'm your Lionheart.
 
avatar
MESSAGES : 109
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 11:38

Frankie:  Haaaaan, ton vava bave
Elle me manque dans TW snif
Roh j'aime beaucoup siffle
Les plus belles, les plus intelligentes, le duo de choc heh

Gaby:  Heyyyy you
Yeah come and kiss me sexy boy :kiss:
avatar
MESSAGES : 20
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 18:25

Les plus intelligentes non mais oh !
Quand même hâte de Rp avec petite sœur de cœur siffle
T'es bonne !! cutie

_________________
    Love me like you do ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for. ©️endlesslove
avatar
MESSAGES : 39
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 20:01

Tsss tsss poussez vous le meilleur arrive ! heh
Et attention personne la touche sinon je mords, je tue et je creuse la tombe qui sera votre futur demeure rip

Hâte de RP avec toi ma Skye love

_________________
"What does the Fox say ?"

Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.  ♛ by endlesslove.
avatar
MESSAGES : 2042
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Lun 2 Nov - 20:38

TOI T'es pas belle
Comment ça c'est pas crédible ? siffle Arrow
Non mais trop contente de te voir ici sérieusement excited En plus avec ce super scéna
Love sur toi, j'ai hâte de lire ta fiche même si je sais déjà qu'elle sera géniale ahhh hug Puis de RP surtout (juste pour rendre jalouse Ari siffle Arrow )
Allez juste un petit pour la fin :
Et j'allais oublier le principal : Bienvenuuuuuuuuuuuuue sur R&B ! excited excited crazy love

_________________

 - The feelings got lost in my lungs
and I burst into flames -
avatar
MESSAGES : 858
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Mar 3 Nov - 8:00

Va y avoir du sport avec cette arrivée What a Face Bienvenue par ici crazy love

_________________
La liberté des sentiments ne laisse pourtant pas une âme libre.
avatar
MESSAGES : 109
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Mar 3 Nov - 12:08

Sharon L. B-Simons a écrit:
Les plus intelligentes non mais oh !
Quand même hâte de Rp avec petite sœur de cœur siffle
T'es bonne !! cutie

Nan mais tu en fais partie siffle
Moh moi aussiiiiiiii :omggg:
Et que dire de toi ? bave bave
Je crois qu'en fait on va faire du Skyron siffle

Lloyd S. Braeden a écrit:
Tsss tsss poussez vous le meilleur arrive ! heh
Et attention personne la touche sinon je mords, je tue et je creuse la tombe qui sera votre futur demeure rip

Hâte de RP avec toi ma Skye love

Mouhahaha le meilleur parmi les meilleurs cutie cutie
Mon Lloyd d'amour hug
Tu es ma propriété privée aussi
Hâte de rp avec toi aussi

Jackson T. Reyes a écrit:
TOI T'es pas belle
Comment ça c'est pas crédible ? siffle Arrow
Non mais trop contente de te voir ici sérieusement excited En plus avec ce super scéna
Love sur toi, j'ai hâte de lire ta fiche même si je sais déjà qu'elle sera géniale ahhh hug Puis de RP surtout (juste pour rendre jalouse Ari siffle Arrow )
Allez juste un petit pour la fin :
Et j'allais oublier le principal : Bienvenuuuuuuuuuuuuue sur R&B ! excited excited crazy love

TOI Tu es laid aussi
Merciiiiiiiiiiiiiiii Je suis contente aussi que tu m'es montrée le scéna même si je savais qu'il y a 90% de chance que je cède et que je m'inscrive
Ouuuuais, surtout pour la rendre jalouse, c'est le but
Hâte de faire des choses malsaines avec toi

Cameron S. Allen a écrit:
Va y avoir du sport avec cette arrivée What a Face Bienvenue par ici crazy love

Complètement
Je ne connais pas ton vava mais il est très mignon
Merciii
avatar
Invité
Invité
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Mar 3 Nov - 19:01

Ma douce Skyler, j'ai hâte que tu sois validée pour voir si t'arrives à faire boire mon beau Ethan... siffle En tout cas bienvenue par ici sexygirl, courage pour ta fichette. cutie crazy love
avatar
MESSAGES : 109
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Mar 3 Nov - 20:29

Moi auuuuussi j'ai hâte de le voir basculer de l'autre côté de la force siffle
Merciiiiiiiiiiiii

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
avatar
MESSAGES : 2042
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Dim 8 Nov - 11:28

NON MAIS       leur rencontre c'est sur le toi d'un immeuble, j'aime pas, tu recommences  Rolling Eyes  siffle  Je suis tellement fan de ta fiche, j'ai adoré la lire franchement, elle est superbe         Je pense que tu as très bien cerné le personnage et puis ta manière d'écrire, tu as super bien développé chaque question, j'aime trop  excited  cutie  hug Puis c'est trop chou la partie où tu parles de sa relation avec Jackson     Non mais à côté, ma fiche c'est du gros caca quoi   faudra que j'aille la refaire quand j'aurais le temps Arrow bref je savais que tu serais parfaite pour ce scénario et que je ne serais pas déçue, il est fait pour toi  excited  
donc voilà, maintenant allons repeupler le monde avec notre bgtitude        siffle


Bienvenue à la Levram School !


 Ça y est tu as passé la fameuse étape de la présentation et tu fais désormais, officiellement partie des nôtres !   Ce qui veut dire que tu peux maintenant déambuler librement dans les couloirs de la Levram School et dans les rues de New-York, si c'est pas la classe ça !  Cool Enfin, avant toute chose je te conseille quand même d'aller vérifier que ton avatar et ton pouvoir se trouvent bien dans le bottin ainsi que d'aller recenser ton pseudo de super-héros si tu en as un, ça évitera tout problème par la suite et puis au moins, tu seras tranquille.  angel Ensuite tu peux aller te trouver des copinous (ou plus si affinité  siffle  Arrow ) par ici, c'est gratuit et toujours plus intéressant que les curlys (sisi je t'assure)  What a Face et un logement ici ou une chambre pour les recevoir et te la péter. Si malgré tout, tu te sens toujours seul ou pas assez entouré, tu peux toujours aller te créer un scénario.  hug Enfin n'oublie pas de garder un oeil du côté des nouveautés du forum, ça serait dommage de passer à côté de quelque chose ! Et parce que les héros ça aime aussi s'amuser et se reposer, le flood et les jeux sont faits pour ça alors passe y faire un tour, ça ne sera que plus drôle !  

Malgré tout ça, si tu as des questions, besoin d'aide ou juste envie de discuter (ou ce qui te passes par l'esprit   ), n'hésite pas à contacter le staff qui se fera un plaisir de te répondre.  gros smile

Allez, amuse toi bien sur RECKLESS AND BRAVE !  crazy love  

_________________

 - The feelings got lost in my lungs
and I burst into flames -
avatar
MESSAGES : 109
Re: Lost in translation [Skye] écrit le Dim 8 Nov - 12:32

Haaaaan je le savais en plus, bon allez je recommence mdr siffle
Han merci beaucoup Faustine cutie hug crazy love cutie hug crazy love
Je suis trop contente qu'elle te plaise, et qu'en plus ça correspondait à tes attentes ! ahhh love
Merci beaucoup pour tous ces compliments, tu es trop mignonne excited excited
Et ouiiiii allons faire des bébés Skyson

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Contenu sponsorisé
Re: Lost in translation [Skye] écrit le

Lost in translation [Skye]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ∆ lost and insecure
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» (I-3) Sasha & Skye
» Swatch Sky blue, bio green et Mystery
» Traduction pour tatouage : " Le bonheur est le plaisir des sages."

Reckless and Brave :: 
Hold us
 :: les registres du s.h.i.e.l.d :: candidatures approuvées
-