AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

The world is spinning but only in gray |PV Stella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The world is spinning but only in gray |PV Stella écrit le Mar 1 Déc - 0:08

The world is spinning but only in gray
hélios & stella


 
Encore une journée fade et sans intérêt, comme tant d'autres, aux yeux du jeune homme. Cette école lui sortait des yeux, et il avait rêvé plus d'une fois de ne jamais y avoir mis les pieds. Mais c'était mieux que de finir à la rue, ou à fuir un passé qu'il tentait du mieux de renier – sans succès. Et ruminer ainsi ne faisait qu'éterniser son mal-être déjà bien ancré. La seule perspective que lui offrait Levram d'un point de vue objectif, c'était Seventy. Inséparables depuis ce jour où elle avait tenté de l'assassiner dans une ruelle, il leur était désormais impossible de vivre l'un sans l'autre. Le fait qu'il soit le seul qu'elle ne puisse tuer était sans doute un plus – et une étrangeté – dans leur relation. A vrai dire, tout dans leur relation était paradoxale et loin d'être sain, mais Hélios n'avait jamais le conformisme, et Seventy était la seule personne dont il était vraiment et qu'il considérait comme sa famille – au contraire de ses êtres abjects qui n'avaient même pas pris soin de l'élever, ou même de sa mère qui s'était contenté de l'abandonner, sans même un regard en arrière. Malheureusement pour lui, Seventy était indisponible pour le moment, étant en cours, et pas lui. Ne pas savoir si elle allait bien, ou si elle risquait de faire une crise d'un instant à l'autre le mettait hors de lui. Et ce stress ne diminuerait pas tant qu'il ne la reverrait pas, dans une heure, une fois le cours terminé.

En attendant, il broyait du noir, errant dans les couloirs tel un fantôme sans trop savoir quoi faire. Il décida que la meilleure chose à faire était encore de s'éloigner de cet endroit – qui le rendait plus nerveux qu'autre chose. Et les agents du SHIELD qui circulait à toute heure du jour et de la nuit n'aidait en rien à le détendre. Il avait une bonne heure à tuer, et Central Park n'était pas situé si loin de l'école que ça. En taxi, cela lui prendrait à peine quelques minutes pour s'y rendre. Et à New York, la ville qui ne dort jamais, il était au moins certains d'avoir l'esprit occupé jusqu'à ce que Seventy soit de nouveau libre. En cette période de l'année, l'air était froid, mais c'était bien le cadet de ses soucis. Il préférait encore cela à la chaleur étouffante que lui offrait ces longs et infernaux couloirs de la mort – comme il se plaisait à les surnommer.

Comme il fallait s'y attendre, Central Park était bondé. A croire que même le froid mordant de l'hiver ne suffisait pas à effrayer les habitants de New York, qui s'acharnaient à vouloir se différencier les uns des autres par leur exubérance vestimentaire. En fier natif de Métropolis, les coutumes de la Grande Pomme le déstabilisait souvent. Mais une métropole en reste une, peu importe la situation géographique de cette dernière. Et comme pour tout, Central Park reflétait à merveille le côté excentrique de ses propriétaires, en plus de sa décadence, typiquement américaine.

Il n'avais pas fait trois mètres qu'il sentit quelqu'un l'observer. Il n'eut pas besoin de se retourner pour deviner qui cela pouvait bien être. Cela faisait plusieurs jours désormais qu'une fille semblait le suivre, sans aucune raison apparente, par ailleurs, et cela commençait à lui taper sur le système. Et avec la paranoïa qu'il se trainait, ce n'était jamais vraiment un bon signe. « Bon, je peux savoir pourquoi tu me suis partout comme ça ?  Tu veux mon autographe, ou quoi ? » 
electric bird.

_________________

My lover's got humor, she's the giggle at a funeral, knows everybody's disapproval. I should've worshipped her sooner. The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you. If the heavens ever did speak, she's the last true mouthpiece. If I'm a pagan of the good times, my lover's the sunlight to keep the Goddess on my side. When the Ritual begins there is no sweeter innocence than our gentle sin.
(c) crackle bones

The world is spinning but only in gray |PV Stella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» Petits personnages MINI WORLD
» PROJET DE FILM - Days of Gray - Besoin de votre aide pour réaliser un conte islandais!
» World Names Profiler

Reckless and Brave :: 
New York City
 :: nord :: central park
-