AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I wish there was another way out [Ariana & Luke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I wish there was another way out [Ariana & Luke] écrit le Lun 16 Nov - 23:03



❝I wish there was another way out❞
Ariana & Luke
Un nouveau monde, c'était l'expression idéale pour qualifier la façon dont le brun voyait l'école. Il avait encore du mal avec beaucoup de choses, mais la pire, c'était sans conteste : son pouvoir. Il s'imaginait le pire avec ça. Et en matière de paranoïa stupide, Luke était un pro, il espérait ne pas prendre involontairement l'apparence d'une grosse brute avec un pouvoir violent en face de lui… sachant qu'il se serait incapable de se défendre contre un humain, alors contre un mutant, c'était mort. Et des idées de ce genre, il en avait plein, plein de scénarios tous les plus farfelues les uns que les autres. La lecture avait décidément des effets étranges sur son inventivité ! Enfin, en ce moment, il s'efforçait d'être calme, de relativiser, histoire que son don ne se manifeste pas à cause du stress. Sa consommation de clope était assez élevée… Pas grave, du moment ça lui permettait de souffler. Il s'en fichait pas mal d'avoir froid dehors juste en pull et jean, trop la flemme de mettre un manteau pour ça. Voilà, encore une de fumée, il était temps d'aller reprendre le cours de la journée, la pause du midi était loin d'être terminée, mais était de ces gens qui préféraient arriver trente minutes en avance que deux secondes en retard… Et puis, il avait une étude sur Wilde dans son sac, de quoi l'occuper pendant l'attente… Il en avait déjà lu plein des essaies, des biographies, des études d'œuvre sur l'auteur anglophone, mais le sujet le passionnait, alors oui, pour lui, ce serait distrayant.

Même s'il était en avance, il marchait quand même rapidement dans les couloirs, un réflexe venu du lycée, parce qu'il était chez les intellos et que ces gens-là étaient les cibles des sportifs populaires. Il n'avait jamais eu d'embrouille, surement était-il trop insipide pour qu'on le remarque… Le pouvoir de l'invisibilité lui aurait été bien mieux. Mais c'était préférable de se hâter pour éviter les potentiels ennuie… Lui peureux ? Nan il préférait se dire prudent… Quoi que de n'était pas tellement prudent de se hâter comme ça. Surtout en rêvassant. Ce qui devait arriver arriva : le brun percuta une personne et manqua de peu de se casser la figure. Il resta quand même debout. La panique dans son cerveau était à son paroxysme. « Désolé je rêvass… » Il venait de remarquer la personne qu'il avait bousculée. Il n'osa pas lui tendre la main pour l'aider à se relever, c'était dangereux. « A-Ariana ? » Okay, question conne, c'était elle, elle n'avait pas changé et elle connaissait son prénom jusqu'à preuve du contraire. Mais pourquoi de toutes les personnes présentes dans cette école, il tombait sur la seule qu'il cherchait à éviter… La loi de Murphy hein ? Saloperie de loi ! « Euh… Salut ? » Il soupira. Boulet. Manquait plus qu'il perde le contrôle de son don pour que ce soit littéralement l'apocalypse… Il ne fallait pas qu'il pense, même si le fait de penser de ne pas y penser voulait dire qu'il pensait… Haaa stop. Il fallait un bouton pause sur son cerveau. Enfin de toute façon il était trop concentré sur ce qu'il pouvait dire à la brune…


© Pando

_________________
avatar
MESSAGES : 1396
Re: I wish there was another way out [Ariana & Luke] écrit le Mar 17 Nov - 23:00


S'il y avait une chose sur laquelle elle était un véritable paradoxe, c'était bien la fin d'automne et les gelées hivernales - parce que d'un côté, c'était bien pratique de pouvoir passer inaperçue dans les masses, en étant emmitouflée jusqu'aux yeux et en portant des gants (ce qui choquait moins que par une quarantaine de degrés, soyons honnêtes). Mais de l'autre côté, se geler les oreilles vingt-quatre heures sur vingt-quatre, ça allait bien cinq minutes. Elle avait quasiment traversé le campus en courant - à moitié parce qu'il faisait froid à geler un mammouth, l'autre moitié parce que, trop occupée à discuter avec Frankie et Maelys (et une terrible histoire d'avis de décès et de draps en flammes, mais peu importait), elle en avait oublié la moitié de ses affaires de cours. Douée. Bien, Ariana. Bravo. Ce qui avait, au final, si peu d'importance. Si empressée qu'elle était, et perdue dans ses pensées - chaque fois qu'elle tuait Maelys par accident, elle était extrêmement perturbée pendant des heures, après; d'abord, parce qu'elle détestait le fait d'adorer tuer, et ensuite, parce que toute l'énergie vitale en surplus qui courait sous ses veines ne pouvait pas s'évacuer décemment, du moins, pas sans qu'elle ne se dépense physiquement pendant des heures - elle ne regardait absolument pas où elle allait. Après tout, avec l'habitude, elle connaissait Levram comme sa poche.

Pas surprenant, alors, qu'elle fonce, au détour d'un couloir dans une autre personne qui n'avait probablement rien demandé à personne. En grommelant parce qu'elle s'était fait mal au fesses, elle vérifia que la personne se tenait toujours bien sur ses pieds (comprendre: qu'elle n'était pas morte, alleluia). Puis son regard suivit les pieds, remonta le long des jambes, détailla la silhouette, et s'arrêta sur le visage. Avant d'avoir droit à un magnifique "erreur 404" et de voir ses excuses s'étrangler dans sa gorge. Surtout en le voyant, lui, bagaya misérablement son prénom comme s'il la connaissait à peine - ou pire, comme s'il était surpris de la trouver là, alors que c'était elle qui vivait et étudiait à Levram, merci bien. C'était lui, l'anomalie, dans le tas. L'école pour monstres n'était pas pour lui, aux dernières nouvelles. Qu'est-ce qu'il fichait ici? A Levram? Ce n'était certainement pas pour le plaisir de la voir. Rapidement, elle parcourut mentalement les raisons qui auraient pu motiver son demi-frère - visite des familles? enterrement de la belle-mère? mariage? Et secoua brièvement la tête. "Luke." Avant la grâce d'une maman hippopotame, elle réussit à se relever (elle avait eu une note déplorable au module "comment apprendre à tomber", alors un peu d'indulgence) et, croisant les bras sur sa poitrine, fit face à son demi-frère. Celui, qui, par sa remarquable passivité, avait réussi à lui pourrir l'existence. Que la belle-mère soit effroyable, c'était une chose. Cendrillon en savait quelque chose. Mais de la part de son demi-frère? Nyet. Dans sa naïveté d'enfant, rien n'avait été plus terrible que l'absence de soutien. La peur. Des années de rancœur vinrent l'étouffer, et elle ne se contint qu'à peine - accessoirement parce qu'elle n'aimait pas beaucoup l'idée que Luke vienne envahir Levram, son espace personnel. "Salut." Il avait l'air mal à l'aise, c'était déjà ça. Bien fait. D'un autre côté, le regard noir qu'elle lui adressait ne devait pas aider. "Je crois que tu t'es trompé de date. La journée de visite des familles, ce n'est pas aujourd'hui. Tu passeras le bonjour à Papa et à Pièce Rapportée." Aka Belle-Mère. C'était l'amour fou, entre elles deux. Comme toujours. Son pied se mit à s'agiter nerveusement, trahissant à quel point elle aussi était mal à l'aise. Et à quel point elle aurait voulu être à des milliers de kilomètres de là. Fichu Luke. Elle n'avait plus dix ans. Le poursuivre de partout pour lui faire peur, c'était fini. Elle était adulte. Fichu Luke.

_________________
running still
bang my head against the wall. though i feel light headed, now i know i will not fall. i will rise above it all. found what I was searching for ©️ pathos
Re: I wish there was another way out [Ariana & Luke] écrit le Mer 18 Nov - 21:37



❝I wish there was another way out❞
Ariana & Luke
Évidemment, Ariana n'était pas ravie de le voir, ça ne l'étonnait pas de recevoir un regard aussi glacial. Il ne méritait sans doute pas mieux. Mais ça lui faisait quand même mal, il était humain après tout. Entre ce qu'il méritait et ce qu'il ressentait, il y avait un écart. Et puis, on ne pouvait pas dire que le brun soit du genre à assumer ses erreurs, il en avait trop honte. Du coup, il préférait se dire que ce n'était pas juste, qu'il n'avait rien fait … oui, il n'avait rien fait et c'était justement le problème ici. Il avait peur du pouvoir de sa « cadette », il avait peur de ce qu'il était maintenant, peur de ce que dirait sa mère si elle savait qu'il était lui aussi un mutant… La peur, c'était quelque chose qui contrôlait la vie de Luke… il préférait appeler ça de la prudence lui. Mais dans les faits, ce n'était rien d'autre que de la peur. Bref. Sans avoir forcement l'air d'un chien battu, il n'était clairement pas à l'aise en face d'elle. Un peu comme un chaton qu'on avait surpris à faire une connerie. S'il avait une liste des moments gênants de sa vie, celui-ci se retrouverait surement directement projeté en deuxième position, juste après la découverte de son pouvoir qui était, il faut le dire, carrément stupide comme situation… mais au moins, il était seul à ce moment-là.

Il fronça les sourcils alors qu’elle évoquait la journée de visite des familles… de quoi ? Oh ! C’était une opportunité ça. « Ha… oui… désolé. » Il rit nerveusement. La pièce rapportée hein ? C’était surement gentil en comparaison à ce qu’elle pensait vraiment, il se doutait qu’elle devait gratifier sa mère de nom bien plus exotiques dans sa tête. Il ne pouvait pas la contredire…et en même temps, c’était sa mère, elle l’avait élevé et aimé… elle lui avait pardonné d’être gay… Mais elle ne lui pardonnerait surement pas être un monstre. Enfin bref, alors qu’il pensait à celle-ci, son apparence changea pour prendre celle de la femme qu’Ariana haïssait. « Hein ? Merdeuuh… » Il se planqua dans ses mains en cherchant à se calmer… Soit dit en passant sa mère portant des fringues de « tapettes », ça devrait être ridicule… En plus, il détestait passer en mode femme… C’était carrément gênant voir désagréable comme sensation. Heureusement qu’elle était assez mince et petite, sinon il étoufferait dans ce jean slim. Il pensa à sa propre apparence de toutes ses forces pour redevenir lui. « Euh… je suis pas là pour la visite… » C’était tout ce qu’il avait trouvé à dire, un peu honteux. Honteux d’être scolarisé dans l’école, d’avoir utilisé son pouvoir devant elle, d’être devenu ce qu’il lui « reprochait » d’être. L’envie d’ajouter de ne pas le dire à son père ou à sa belle-mère lui brûlait la langue, mais il se contenta de se mordiller la lèvre inférieure à la place… Il n’était pas vraiment en position de faire une requête à la brunette, n’est-ce pas ?


© Pando

_________________
avatar
MESSAGES : 1396
Re: I wish there was another way out [Ariana & Luke] écrit le Lun 21 Déc - 12:36


HRP: Navrée d'avoir mis aussi longtemps
Sérieusement. Y avait-il pire que de voir sa méchante belle-mère débarquer en plein milieu de son château? Cendrillon n'aurait jamais dit le contraire. Blanche-Neige non plus (mais Blanche-Neige était tarte, comme princesse, donc mauvais exemple). Mais peu importait l'héroïne de conte pour enfant que l'on choisissait, elle n'avait jamais le déplaisir de voir sa belle-mère débarquer comme ça sans prévenir, ni même passer un coup de fil avant. Ariana, elle, tapait dans un autre registre. Peut-être parce qu'elle n'était pas une princesse? La question méritait considération. Mais voir Mme Miles-Fairchild prendre la place de son fils en plein milieu de Levram, c'était un peu trop pour ses nerfs. Voire même beaucoup trop. Elle avait toujours perçu cette femme plus ou moins comme un dragon. Une force de la nature - admirable, dans l'idée, certes, mais si terrifiante à ses yeux. Et une telle source de ressentiment et de rancœur. Elle craignait cette femme autant qu'elle lui en voulait - parce qu'elle avait toujours eu le sentiment qu'elle faisait ressortir tout ce qu'il y avait de pire et de plus monstrueux en elle. Parce que c'était ce qu'elle était aux yeux de sa belle-mère, non? Un monstre.

Rien d'étonnant, alors, à ce qu'elle trébuche en lâchant un petit glapissement de surprise et se rattrape de justesse avant de finir les fesses par terre (une fois de plus). Comment la Marâtre avait réussi ce tour de force, elle n'en avait pas la moindre idée. Surtout qu'elle ne se souvenait pas avoir entendu celle-ci dire une seule fois "Merdeuuh" devant elle (sinon, merci la crédibilité). Mais sa surprise en voyant Mme Miles apparaître n'était rien face à la surprise qu'elle éprouva en voyant revenir Luke. Et alors, tout se mit à tournoyer dans sa tête pour assembler les pièces du puzzle. Luke, qui était remplacé par sa propre mère, avant de redevenir lui-même. Dans une école de mutants. Alors le cerveau d'Ariana eut droit à un magnifique erreur 404 et elle réalisa une imitation de carpe koï digne de la cérémonie des Oscars. Luke n'était "pas là pour la visite". Pas là pour la visite. Lorsqu'elle reprit finalement la parole, ce fut avec la sensation que sa langue pesait une demi tonne. "Alors pourquoi es-tu là? Ce n'est pas... Ce n'est pas..." Possible que son demi-frère soit un mutant? Qu'il débarque à Levram pour y être scolarisé? Qu'ils se retrouvent là, tous les deux? "Comment tu as fait ça? Devenir... elle." Inutile de dire qu'elle avait du mal à accepter cette réalité - dans laquelle son demi-frère serait aussi mutant qu'elle, ce qui était aussi stupide que de croiser Bluebell le lapin fluorescent sur la 5e Avenue. Mais c'était toujours Luke, toujours son demi-frère, toujours aussi embarrassé vis-à-vis d'elle, comme elle l'était vis-à-vis de lui, toujours aussi déplacé dans les couloirs de cette école. Un mutant. Et malgré l'absurdité de la situation, elle ne rit pas un seul instant - parce qu'il n'y avait pas de quoi rire.

_________________
running still
bang my head against the wall. though i feel light headed, now i know i will not fall. i will rise above it all. found what I was searching for ©️ pathos
Contenu sponsorisé
Re: I wish there was another way out [Ariana & Luke] écrit le

I wish there was another way out [Ariana & Luke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MAC VIVAGLAM ARIANA GRANDE 2
» [Papeete] PAPEETE - LES BARS DURANT VOS CAMPAGNES - TOME 2
» welcome & bienvenue + tout le monde
» good news • ariana
» Collection Tiramisu 2016

Reckless and Brave :: 
Levram School
 :: rez-de-chaussée
-